La toute première cigarette électronique

Un bout d’histoire

Breveté aux Etats-Unis en 1965 par l’américain Herbert A. Gilbert, mais jamais exploité, le concept de cigarette électronique voit réellement le jour 40 ans plus tard. C’est un pharmacien chinois du nom de Hon-Lik qui, voyant la santé de son père atteint d’un cancer du poumon se dégrader, a eu l’idée d’élaborer le tout premier modèle de cigarette électronique de l’histoire. Il faudra attendre 2006 avant qu’un système plus efficace de vaporisation par chauffe d’une résistance soit universellement adopté. C’est en 2010 que cet objet fait son apparition en France, 3ème marché de la vape après les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Quelques personnes s’en emparent et finissent par se passionner pour son usage.

C’est en 2012 que Vincent Cuisset, président de VDLV, la découvre et s’interroge quant à sa qualité. Rapidement, le vaporisateur personnel s’installe dans notre quotidien. Pour les fumeurs désireux d’arrêter de fumer, c’est une formidable chance d’enfin pouvoir y parvenir.

Même si le brevet original est aujourd’hui entre les mains d’une société britannique de l’industrie du tabac, d’autres modèles plus performants produits par des fabricants, totalement indépendants de cette industrie, sont apparus sur le marché.