Vapotage vs tabagisme

La différence primordiale entre vape et tabagisme tient essentiellement du fait de la non combustion des produits du vapotage.

Combustion vs. Vaporisation

Le phénomène de combustion est une réaction chimique durant laquelle un combustible (bois, papier, feuille de tabac…) s’oxyde au contact d’un comburant (principalement le dioxygène de l’air). De cette réaction, se dégage une forte énergie entraînant la création de différents composés bien souvent toxiques pour l’Homme (composés organiques volatiles, monoxyde de carbone, etc…).

A la différence, le phénomène de vaporisation induit un changement d’état. En l’occurrence, le passage d’un corps d’un état liquide à un état gazeux.

Fumée vs. Vapeur

On retrouve dans la fumée de cigarette près de 4 000 substances classées toxiques et cancérigènes, voire radioactives, comme le polonium. Les effets nocifs de cette fumée sur la santé sont avérés depuis de nombreuses années et beaucoup de publications scientifiques en témoignent. Santé Publique France met d’ailleurs à disposition du grand public certains documents d’informations sur le sujet. Rien qu’en France, chaque année, la cigarette est responsable de la mort d’au moins 78 000 personnes.

Les docteurs Lion Shahab et Rosemary Leonard comparent l’impact du tabagisme à celui du vapotage dans une courte vidéo publiée par la Public Health England.

Déjà en 2015, une étude publiée par l’agence nationale britannique, Public Health England (dépendant du ministère de la Santé), dévoilait que la cigarette électronique restait pour 95% moins nocive que la cigarette classique. Cela étant principalement dû au fait qu’il n’y a pas de combustion dans la vape.

De plus, nous savons désormais que 99% des molécules toxiques présentes dans la fumée d’une cigarette classique sont absentes dans la vapeur produite par une e-cigarette. Le pourcentage restant se trouvant à des taux bien en deçà des limites autorisées.

 

sources :

Soutien de poids pour la cigarette électronique
Futura Sciences : Combustion
Futura Sciences : Vaporisation