Actualités

Tabac Sarlat

A la découverte de la nicotine vapologique de VDLV

A la mi-juillet, nous avons eu le plaisir de recevoir chez VDLV l’équipe du Vaping Post, dans le but de leur faire découvrir notre procédé d’extraction innovant de nicotine vapologique … mais aussi les projets plus confidentiels qui y sont associés.

Pour débuter ce « road-trip », direction l’unité pilote de production dans nos locaux. Alors que la nicotine liquide, habituellement utilisée dans les e-liquides pour cigarette électronique, provient essentiellement d’Inde et de Chine, notre unité d’extraction est à ce jour la seule sur le territoire européen. La méthode de production appliquée dans le processus d’extraction est basée sur des principes de chimie verte :

  • des plants de tabacs sont savamment sélectionnés,
  • pas d’utilisation de solvant toxique chloré,
  • une gestion optimisée de la consommation d’eau,
  • une revalorisation des déchets (mulch, résidus de tabac) par des entreprises locales.

Grâce à ces procédés, la nicotine vapologique est respectueuse du produit, de l’environnement et des consommateurs tout en respectant les exigences qualité de la pharmacopée européenne. C’est aussi la première fois que de la nicotine est extraite spécifiquement en vue d’être inhalée via une cigarette électronique.

Si notre unité pilote produit déjà de la nicotine pour notre gamme d’e-liquide Origin NV, les feuilles de tabac que nous utilisons proviennent, à ce jour et en majorité, de Pologne. En effet, pour les besoins de notre process, nous avons choisi un type de tabac bien particulier, fortement chargé en nicotine qui n’est cultivé que dans certaines régions du monde. Mais à terme, notre volonté est de produire une nicotine française à base de plants de tabacs cultivés en France. C’est pourquoi, en partenariat avec la société BSB (Bergerac Seed and Breeding), VDLV a sélectionné de nouveaux types de tabacs naturellement riches en nicotine et actuellement en test sur plusieurs parcelles dordognaises.

Ghyslain Armand, rédacteur en chef du Vaping Post nous a accompagné, avec son équipe, à la découverte de ces essais en cours de développement. C’est dans le Périgord, au cœur du sarladais, que les agriculteurs qui produisent ces tabacs nous ont ouvert leurs portes pour nous présenter ces cultures inédites. Il faut savoir que cette région est le berceau de la culture de tabac en France. Car oui, on cultive encore du tabac en France, et même depuis longtemps. Avec ce projet, VDLV bouscule les codes et les usages de ces cultivateurs habitués à faire pousser un tabac traditionnellement destiné à être fumé dans des cigarettes.

Avant la diffusion prochaine de ce reportage sur le site du Vaping Post, retour en images sur ces 3 jours riches en belles rencontres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*