Les e-liquides VDLV sont-ils végans ?

vaping post logo

En avril 2019, Jacques Cinquin, responsable qualité et sécurité chez VDLV, avait répondu aux questions du site d’information spécialisé Vaping Post pour un dossier spécial sur le véganisme dans la vape. Retrouvez une partie de cet échange ci-dessous et l’intégralité ici) :

Le véganisme dans la fabrication d’un e-liquide, l’éclairage de VDLV

Chez VDLV, le sujet du véganisme est étudié de près. Jacques Cinquin, responsable Qualité, a accepté de répondre à nos questions.

Tout d’abord, est-ce que, aujourd’hui, vape et véganisme représentent un sujet réel, ou est-ce que c’est anecdotique ?

“Ce n’est certainement pas anecdotique. Sur les réseaux sociaux par exemple, c’est une question récurrente. Nous proposons également sur notre site internet une rubrique FAQ sur de nombreux sujets liés à la vape. Une page est consacrée à cette question, c’est l’une des plus consultées par nos internautes. Notre standard téléphonique pour le SAV et l’information consommateur répond en moyenne à une question par semaine sur ce sujet. Très souvent des personnes nous demandent si nos liquides sont végans, ou quel liquide choisir pour une consommation végane.”

Et par quels moyens pouvez-vous le certifier ?

“Pour chaque arôme que nous utilisons, nous avons un descriptif technique très précis qui se trouve notamment dans les FT (fiches techniques) de ces produits. La plupart font maintenant apparaître la qualité hallal ou casher du liquide, et de plus en plus on voit apparaître la mention végane. Si l’information n’est pas disponible, nous déconseillons alors la consommation de ce produit aux personnes véganes.”

Mais en quoi un arôme ne pourrait-il pas être végane ?

“Même si le produit en lui-même ne contient pas de substances animales, elles ont pu être utilisées pendant le processus d’extraction de l’arôme notamment pour les arômes naturels. Par exemple, certaines méthodes d’extraction pour des arômes floraux comme la violette ou la fleur d’oranger impliquent l’utilisation de couches graisseuses pour fixer l’arômes sur un support. C’est la technique de l’enfleurage, bien connue des parfumeurs. La qualité végane de l’arôme dépend alors aussi du fait que ces graisses soient ou non d’origine animale”.

Lire la suite sur le site vapingpost.com

Pour plus d’informations, sachez que les e-liquides VDLV sont composés de plusieurs éléments :

  • du Propylène Glycol (PG)
  • de la Glycérine Végétale (VG)
  • des arômes de grade vapologique
  • éventuellement de la Nicotine Vapologique liquide pour les produits nicotinés.

Le PG, la VG et la Nicotine Vapologique sont exempts de toute substance d’origine animale.

Mais, nous recommandons aux personnes végans de ne pas vapoter les 3 saveurs suivantes :

  • La Violette de chez Vincent dans les Vapes
  • La Fleur d’Oranger de chez Vincent dans les Vapes
  • Le Cassis frais de chez Authentic CirKus

Enfin, VDLV ne fait aucune expérimentation sur les animaux ou sur les cellules animales.

eliquide vegan