Partenaire du Laboratoire Français du E-liquide

Le Laboratoire Français du E-liquide (LFEL) a été fondé en Avril 2014 à l’initiative de VDLV et d’un partenaire privé. Avec une organisation totalement indépendante, l’équipe se compose d’une vingtaine de personnes sur deux pôles distincts :

La réalisation de prestations de services :

  • la création de saveurs sur mesure,
  • la production et le conditionnement de produit,
  • les analyses nécéssaires aux consommateurs ainsi qu’aux distributeurs,
  • la mise en conformité des produits.

La Recherche & le Développement

L’objectif de cette mission est de pouvoir répondre aux questions légitimes que le public se pose sur les e-liquides, leurs compositions, leurs applications mais également d’étudier le matériel utilisé lors du vapotage et les interactions entre l’e-cigarette et les e-liquides. Pour cela, il accueille tous types de projets de recherche et mène des études poussées sur chaque partie entrant en jeu dans la vapologie (physique, biochimie, technologie, sociologie…).

VDLV souhaite apporter son soutien à la recherche sur les produits du vapotage. C’est pourquoi, il est l’un des partenaires de U-SAV, le premier robot vapoteur destiné à la recherche conçu par le LFEL.

En reproduisant les comportements des vapoteurs et en mesurant l’influence de chaque paramètres (résistance, batterie, mèche, temps de « puff » …) lors du vapotage, U-SAV permet d’étudier avec précision la composition de la vapeur et d’établir les bases de référence pour la recherche scientifique.

Grâce à ces fonctionnalités, cet outil est à même d’établir des bases de référence pour la comparaison des produits et surtout, il apporte des réponses sur la toxicité de la vapeur et sur les risques potentiels liés à l’utilisation d’une cigarette électronique. Ces données, d’une importance capitale, sont très attendues par le public et les institutions.

En savoir + le LFEL et sur U-SAV / http://www.lfel.fr/fr/robot-vapoteur-u-sav/