Comment un eliquide se transforme-t-il en vapeur ?

Pour comprendre comment un e-liquide se transforme en vapeur dans une cigarette électronique, il faut avant tout savoir que ce changement d’état s’opère dans la partie haute du matériel, au niveau du clearomiseur constitué d’un réservoir et d’un dispositif de chauffe.

1. Première étape

En remplissant son vaporisateur personnel, l’utilisateur alimente un réservoir, souvent en verre, situé au niveau du clearomiseur. Dans ce réservoir, le eliquide se tient au contact d’une mèche en coton qu’il va imbiber. Cette mèche est, elle-même, en contact direct d’une résistance électrique.

eliquide vapeur
2. Deuxième étape

Dès lors que l’utilisateur active son dispositif de vapotage en appuyant sur le bouton « Switch », la résistance se met à chauffer. Cette action a pour effet de transformer le liquide présent dans la mèche en coton en gaz. C’est ce que l’on appelle la vaporisation.

eliquide vapeur 1
3. Troisième étape

Le vapoteur aspire, de manière directe ou indirecte par l’embout buccal, une vapeur constituée de fines gouttelettes et de gaz.

Il est à noter que le propylène glycol (PG) et la glycérine végétale (VG) ont des températures de vaporisation basses, ce qui en font des supports adaptés pour transporter les arômes et la nicotine.

eliquide vapeur 3
4. Quatrième étape

Dans les poumons, une partie des composants de la vapeur est assimilée par l’organisme tandis qu’une autre est rejetée lors de l’expiration.

vaporisation
5. Dernière étape

A la différence de la fumée de cigarette qui peut rester plusieurs minutes, voire plusieurs heures, en suspension dans l’air, la vapeur d’un vaporisateur personnel n’est visible que 15 à 20 secondes. Les millions de gouttelettes qui la compose s’évaporent très rapidement au contact de l’air.

eliquide vaprisation

Suivre l’actualité de la vape sur Twitter.