Les analyses chez VDLV

Pour garantir la qualité de nos e-liquides et pour nous assurer de la maitrise de l’hygiène dans notre environnement de production, nous réalisons quotidiennement de nombreuses analyses : concentration de nicotine, analyses microbiologiques, métaux lourds, aldéhydes, diacétyle, parabènes.

 

Depuis mai 2017, notre laboratoire interne est accrédité COFRAC pour la détermination de la concentration de nicotine de 0 à 100 mg/ml sur des échantillons sous forme liquide par méthode de dosage HPLC avec détecteur UV.

 

Nous sommes également attentifs au contrôle de certaines molécules qui peuvent présenter un risque en inhalation.

Le diacétyle (DA) et l’acétyle propionyle (AP) sont des molécules utilisées dans les arômes alimentaires afin de leur donner une saveur gourmande et beurrée. Présentes naturellement dans certains produits (caramel, crème), ces molécules sont tolérées en ingestion (estomac) par l’organisme. Mais le diacétyle et l’acétyle propionyle sont reconnus comme des composants dangereux pour les voies respiratoires, pouvant provoquer des bronchiolites oblitérantes en cas de consommation importante et répétée à long terme. C’est pourquoi, VDLV a choisi de limiter leur concentration dans ses e-liquides. De plus, la norme AFNOR XP D90-300 partie 2 impose une concentration maximale de diacétyle de 22ppm.

Entre les analyses de concentration de nicotine dans les e-liquides, l’amélioration continue des méthodes analytiques, le suivi de production, les analyses microbiologiques, métaux lourds, aldéhydes, diacétyle, acétyle propionyl, la vérification de la composition des e-liquides et les dossiers de notification TPD, nous effectuons en moyenne 2 000 analyses chaque mois.

 

Tous nos e-liquides et arômes concentrés sont donc fournis avec un rapport d’analyse détaillé afin de garantir leur qualité. Ces rapports sont disponibles sur notre boutique en ligne ou sur l’interface de saisie de commande pour nos clients professionnels.